Pour prier en communion

continuer à faire paroisse

Communiqué paroissial (page annonces)

intentions de la semaine
Pour télécharger, imprimer cette page au format .pdf :

Ce document est le dernier du genre.
La vie paroissiale va reprendre son rythme habituel à partir du mois de juillet.

Pour prier et célébrer le dimanche en union avec tout le diocèse :
Pour les personnes vulnérables qui ne veulent pas encore rejoindre nos assemblées dominicales, il est possible de prier avec « Le jour du Seigneur » à la télévision (11h sur France 2), avec KTO, le site du diocèse (https://www.diocese49.org/), RCF. Pour vivre cette messe du dimanche à la maison, il est bon de penser à aménager la pièce où nous prions, de s’habiller correctement, d’allumer une bougie, de couper son téléphone, et de participer aux prières comme chacun le ferait à l’église.

Paroisse Saint Gilles d’Avrillé Pour prier en communion et continuer à faire paroisse

Dimanche 28 juin 2020
13ème dimanche Ordinaire A
Préparé avec l’équipe liturgique en charge de ce dimanche.

« Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi. Qui a trouvé sa vie la perdra ; qui a perdu sa vie à cause de moi la gardera. »
L’évangile de ce dimanche nous présente la radicalité du choix évangélique. Radicalité que vivent Bruno et Jean, ordonnés prêtres ce dimanche pour le service de l’Evangile et de l’Eglise. Prendre le chemin avec Jésus et à sa suite, c’est vivre le don de soi à la rencontre de Dieu lui-même : « Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé. »
Comme le dit Bruno lui-même dans l’éditorial de la feuille paroissiale de ce dimanche, Bruno et Jean ne sont pas deux super héros. Ils ne sont ni meilleurs, ni moins bien que quiconque, ils sont des « êtres donnés », car Dieu est don, don d’amour, don de vie. Telle cette fécondité que Dieu donne à cette femme de Sunam dans le livre des Rois. Telle cette communion à la mort et à la résurrection du Christ décrit par Saint Paul aux chrétiens de Rome, pour mener une vie nouvelle. Alors oui, comme le psalmiste, disons : « L’amour du Seigneur, sans fin je le chante ! »

Avec toute l’EAP, nous vous redisons notre amitié fraternelle.
Jean-Paul Avrillon, administrateur de la paroisse

Edito : Jésus demande de tout donner jusqu’à sa propre vie.

L’accueil de l’autre, inconnu ou étranger, est un véritable défi pour chacun et pour nos communautés, qu’elles soient humaines ou religieuses. Pour cela, il faut dépasser la méfiance et le confort de ce que nous avons choisi. Le Christ nous appelle à accueillir ses envoyés mais il faut d’abord les reconnaître. Ils ont parfois un visage surprenant. Que cette période estivale qui débute nous offre de belles rencontres et nous permette de découvrir de nouveaux visages.
L’équipe liturgique

1. Liturgie de l’accueil 

Entrée : Près de toi, Seigneur, nous voici A25-81 (n°165)
https://www.youtube.com/watch?v=rTF...

Près de toi, Seigneur, nous voici,
Cœur ouvert à ton appel ;
Près de toi qui donnes la vie,
Dieu saint, notre Père.

1)
Dieu de l’univers,
Tu nous réunis.
Joie dans ta Maison,
L’Église vivante !

3)
Dieu qui parles au cœur,
Dis-nous ton secret !
Par ton Esprit Saint,
Réveille ton peuple !

Signe de croix
Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, Amen.
Le Seigneur soit avec vous. Et avec votre esprit. Amen.

En communion de prière les uns avec les autres en paroisse et avec toute l’Eglise, tournons-nous vers notre Dieu Sauveur et accueillons la grâce de son pardon :

Demande de pardon : Messe de Patrick Richard
https://www.youtube.com/watch?v=Po-...

1- Seigneur Jésus-Christ envoyé par le Père pour sauver tous les hommes, Seigneur prends pitié.
Seigneur prends pitié des pécheurs que nous sommes, Seigneur prends pitié (4 fois)

2- Toi qui es venu appeler les pécheurs, toi l’avenir de l’homme, O Christ prends pitié
O Christ prends pitié des pécheurs que nous sommes, O Christ prends pitié (4 fois)

3- Seigneur élevé dans la gloire du Père, intercède pour l’homme, Seigneur prends pitié
Seigneur prends pitié des pécheurs que nous sommes, Seigneur prends pitié (4 fois)

Que Dieu tout puissant nous fasse miséricorde, qu’il nous pardonne tous nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. Amen.

Gloire à Dieu : Messe de Patrick Richard
https://www.youtube.com/watch?v=N2u...

R/ Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime
Gloire à Dieu au plus haut des cieux, Gloire, gloire, gloire à Dieu

1- Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons, nous te glorifions,
et nous te rendons grâce, pour ton immense gloire.

2- Seigneur Dieu, le Père tout-puissant, Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur, Agneau de Dieu, le Fils du Père.

3- Toi qui enlèves tous les péchés, sauve-nous du mal, prends pitié
assis auprès du Père, écoute nos prières.

4- Car toi seul es saint et Seigneur, toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ,
avec le Saint-Esprit, dans la gloire du Père.

Prière d’ouverture :
Tu as voulu, Seigneur, qu’en recevant ta grâce nous devenions des fils de lumière ; ne permets pas que l’erreur nous plonge dans la nuit, mais accorde-nous d’être toujours rayonnants de ta vérité. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur qui vit et règne avec Toi, Père, et le Saint Esprit maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

2. Liturgie de la Parole 

Première lecture : « Celui qui s’arrête chez nous est un saint homme de Dieu »

Lecture du deuxième livre des Rois (2 R 4, 8-11.14-16a)
Un jour, le prophète Élisée passait à Sunam ; une femme riche de ce pays insista pour qu’il vienne manger chez elle. Depuis, chaque fois qu’il passait par là, il allait manger chez elle. Elle dit à son mari : « Écoute, je sais que celui qui s’arrête toujours chez nous est un saint homme de Dieu. Faisons-lui une petite chambre sur la terrasse ; nous y mettrons un lit, une table, un siège et une lampe, et quand il viendra chez nous, il pourra s’y retirer. » Le jour où il revint, il se retira dans cette chambre pour y coucher. Puis il dit à son serviteur : « Que peut-on faire pour cette femme ? » Le serviteur répondit : « Hélas, elle n’a pas de fils, et son mari est âgé. » Élisée lui dit : « Appelle-la. » Le serviteur l’appela et elle se présenta à la porte. Élisée lui dit : « À cette même époque, au temps fixé pour la naissance, tu tiendras un fils dans tes bras. »
– Parole du Seigneur. - Nous rendons grâce à Dieu.

Psaume : 88 (89), 2-3, 16-17, 18-19)
Refrain : Sans fin, Seigneur, nous chanterons ton amour.
https://www.youtube.com/watch?v=S5A...

L’amour du Seigneur, sans fin je le chante ; ta fidélité, je l’annonce d’âge en âge.
Je le dis : C’est un amour bâti pour toujours ; ta fidélité est plus stable que les cieux.

Heureux le peuple qui connaît l’ovation ! Seigneur, il marche à la lumière de ta face ;
Tout le jour, à ton nom il danse de joie, fier de ton juste pouvoir.

Tu es sa force éclatante ; ta grâce accroît notre vigueur.
Oui, notre roi est au Seigneur ; notre bouclier, au Dieu saint d’Israël.

Deuxième lecture : « Unis, par le baptême, à la mort et à la résurrection du Christ »

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains (6, 3-4.8-11)
Frères, ne le savez-vous pas ? Nous tous qui par le baptême avons été unis au Christ Jésus, c’est à sa mort que nous avons été unis par le baptême. Si donc, par le baptême qui nous unit à sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c’est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, comme le Christ qui, par la toute-puissance du Père, est ressuscité d’entre les morts. Et si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui. Nous le savons en effet : ressuscité d’entre les morts, le Christ ne meurt plus ; la mort n’a plus de pouvoir sur lui. Car lui qui est mort, c’est au péché qu’il est mort une fois pour toutes ; lui qui est vivant, c’est pour Dieu qu’il est vivant. De même, vous aussi, pensez que vous êtes morts au péché, mais vivants pour Dieu en Jésus Christ.
– Parole du Seigneur. - Nous rendons grâce à Dieu.

Acclamation de l’évangile : Alléluia (Angevin)
https://www.youtube.com/watch?v=m0P...

Alléluia. Alléluia. Descendance choisie, sacerdoce royal, nation sainte, annoncez les merveilles de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. Alléluia.

Évangile : « Celui qui ne prend pas sa croix n’est pas digne de moi. Qui vous accueille m’accueille »

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (10, 37-42)
En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres : « Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi. Qui a trouvé sa vie la perdra ; qui a perdu sa vie à cause de moi la gardera. Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé. Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste. Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense. »
– Acclamons la Parole de Dieu. – Louange à toi Seigneur Jésus.

Homélie : de Jean-Paul
En ce chapitre 10, nous méditons le deuxième grand discours de l’Evangile selon St Matthieu, et ce second discours porte sur l’expérience missionnaire. Il s’intéresse aux Douze apôtres, les collaborateurs directs du ministère de Jésus en Israël ; mais aussi aux agents missionnaires de l’Eglise de Matthieu, dans les années 80 des débuts de l’Eglise ; et au-delà d’eux, ce discours rejoint chacun de nous, nous qui sommes tous appelés à devenir missionnaire.
L’Evangile nous rappelle que suivre le Christ impose le renoncement à ses affections : « celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, celui qui aime son fils et sa fille plus que moi n’est pas digne de moi. » Non pas qu’il ne faille pas aimer son père, sa mère, son fils ou sa fille, mais l’engagement pour la mission implique des choix, des départs… Il peut même conduire à la croix : « Celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi. » Un missionnaire accepte de perdre sa vie pour en trouver une autre, éternelle : « Qui veut garder sa vie pour soi la perdra ; qui perdra sa vie à cause de moi la gardera. »
Notons également que dans la vie missionnaire, la communion entre le maître et son disciple atteint son sommet : Recevoir l’envoyé de Jésus, c’est recevoir Jésus et par là, Dieu lui-même : « Qui vous accueille m’accueille et accueille celui qui m’a envoyé. » Matthieu détaille même cet accueil :
• être reçu en « prophète », on qualifiait ainsi les prédicateurs de l’évangile au temps de Matthieu ;
• être reçu en « juste », on qualifiait ainsi les « scribes chrétiens » chargés d’enseigner les Ecritures ;
• être reçu en petit, c’est-à-dire comme un chrétien quelconque, un simple disciple de Jésus.
Comment comprendre ces appels à la mission lancés dans cet évangile de Matthieu ?
Au temps de Jésus, les Douze Apôtres ont vécu avant tout en disciples, suivant Jésus dans le dépouillement et la confiance, avant que n’existent les titres de « prophètes » ou de « justes » chez les premiers chrétiens. Ils n’ont pas hésité à quitter leur famille pour annoncer à la suite de Jésus le Bonne Nouvelle. Et beaucoup d’entre eux sont morts martyrs à cause de leur foi. C’est en cela qu’ils s’imposent comme le modèle de la mission. Jésus a enseigné et prêché ; les Douze ont continué la mission. Par le don de leur vie, nous sommes aujourd’hui ici, assis dans cette Eglise, car la Parole a ainsi pu être transmise de génération en génération…
Au temps de l’Eglise de Matthieu dans les années 80, il existe une crise des ministères et donc une crise de la mission. Le chapitre 23 de Matthieu en reparle plus loin dans l’Evangile. Les nouveaux responsables de la mission, que l’on appelle alors les « prophètes », les « justes » ou les « docteurs », ne font pas bien leur travail : ils se comportent un peu trop en maîtres et pas assez en disciples. Car dans l’Eglise primitive, le terme « apôtres » recouvre deux aspects : ils sont des envoyés qui répandent l’Evangile et étendent l’Eglise (Comme St Paul) ; mais ils sont aussi les représentants du Christ, identifiés à lui par leur message et par leur comportement. Etre « apôtre », être missionnaire, ce n’est pas seulement redire les paroles de Jésus, les annoncer, mais c’est aussi les vivre ! Matthieu veut insister sur ce second aspect.
Au temps de notre Eglise aujourd’hui : Nous sommes toujours en mission ! Les ordinations de ce dimanche nous le rappellent. Si la radicalité du choix de vie de Bruno et Jean, ordonnés prêtres, sont un formidable écho à cet évangile par le don que ces deux hommes font de leur vie pour servir l’Evangile et l’Eglise, ce choix nous rappelle que toute vie chrétienne est une vie donnée. Car Dieu est don, don d’amour, don de vie. Telle cette fécondité que Dieu donne à cette femme de Sunam dans le livre des Rois. Telle cette communion à la mort et à la résurrection du Christ décrit par Saint Paul aux chrétiens de Rome, pour mener une vie nouvelle. Avec eux, nous avons-nous aussi à apporter notre part pour l’annonce de l’Evangile. Non pas seulement par nos paroles, mais aussi et surtout par nos actes. Je souhaite que de nombreuses personnes sur nos quartiers puissent pouvoir dire ainsi un jour après notre visite : « En vous accueillant, c’est Jésus que j’accueille. »
Alors, comme le psalmiste, nous pourrons dire : « L’amour du Seigneur, sans fin je le chante ! »

Credo : Symbole des apôtres : proclamé

Je crois en Dieu, le Père tout puissant, créateur du ciel et de la terre, et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu, le Père tout puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen.

Prière universelle : 

Invitatoire :  Père de bonté, tu te penches sur tous les hommes, particulièrement sur les plus petits et les délaissés. Nous te confions toutes nos demandes :

Refrain : Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

1- En ce jour d’ordination, prions pour ceux qui répondent à l’appel de Dieu, en particulier pour Bruno et Jean. Seigneur, donne-leur ta force.

2- En ce jour d’élections municipales, prions pour les hommes et les femmes qui s’engagent au service de la nation. Que le partage et la solidarité soient leur priorité. Seigneur, donne-leur ta grâce.

3- En cette fin d’année scolaire, prions pour les jeunes qui commencent un long temps de vacances afin qu’ils sachent profiter de cette période pour grandir et se construire. Seigneur, donne-leur ta sagesse.

4- En ce début d’été, prions pour les personnes en situation d’exclusion sociale et isolées, afin qu’elles trouvent autour d’elles écoute et réconfort. Seigneur, donne-leur amour et consolation.

Prière de conclusion : Dieu d’amour, Père fidèle, tu veux pour chacun le bonheur. Daigne exaucer nos prières. Par Jésus le Christ notre Seigneur qui vit et règne avec toi, Père, et le Saint Esprit, dès maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Quête : Pour la vie de la paroisse.

3. Liturgie de l’Eucharistie

La messe est dite pour tous les membres de la paroisse, pour l’Eglise et le monde. Elle est célébrée aux intentions particulières de ce dimanche :
 Samedi 27 Juin
Action de grâce
 Dimanche 28 Juin

+ Mme Bernadette MARTIN, son mari Henri et Sa fille Sandrine
+ Mme Brigitte BOUTIN (1er anniversaire)
+ Mme Paulette ISNARD
Une intention particulière

 Sépultures
+ Mr André DEL CORO le 23 Juin

Prière sur les offrandes :
Dieu qui agis avec puissance dans tes sacrements, fais que le peuple assemblé pour te servir soit accordé à la sainteté de tes propres dons. Par Jésus le Christ notre Seigneur. Amen.

Prière eucharistique :

Sanctus (Messe de Patrick Richard)
https://www.youtube.com/watch?v=6q5...

Saint le Seigneur, alléluia (3 fois) Saint, saint, saint !
Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire. Saint le Seigneur...
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. Saint le Seigneur...

Anamnèse (Messe de Patrick Richard)
https://www.youtube.com/watch?v=89v...

Gloire à toi qui étais mort. Gloire à toi ressuscité. Gloire à toi notre avenir, Jésus-Christ !

Notre Père :

Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour, pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal. Amen.

Agnus (Messe de Patrick Richard)
https://www.youtube.com/watch?v=1wY...

1 Agneau véritable, Jésus Fils de Dieu, tu donnes sens à l’homme, agneau sans péché.
Agneau sans péché tu donnes sens à l’homme. Agneau de Dieu, prends pitié de nous (bis).
2 Agneau véritable, Jésus Fils de Dieu, tu rassembles les hommes, agneau de la paix.
Agneau de la paix, tu rassembles les hommes. Agneau de Dieu, prends pitié de nous (bis).
3 Agneau véritable, Jésus Fils de Dieu, pain rompu pour les hommes, agneau immolé.
Agneau immolé pain rompu pour les hommes. Agneau de Dieu, donne-nous la paix. (bis)

Communion :

Même si nous ne pouvons pas communier physiquement, nous demeurons le Corps du Christ uni par un même Esprit et nous pouvons vivre la COMMUNION SPIRITUELLE ou COMMUNION DE DÉSIR.

La communion spirituelle ou communion de désir est l’union à Jésus présent dans l’Eucharistie, non en la recevant corporellement et sacramentellement, mais par un Désir du cœur procédant d’une grande foi en la Personne du Christ Sauveur. C’est un moyen de s’unir au Christ pour toutes les personnes qui ne peuvent pas communier corporellement : les catéchumènes, les personnes isolées ou loin d’un lieu de célébration, les personnes dont la situation matrimoniale ne le permet pas, et toute personne empêchée de rejoindre leur lieu liturgique habituel comme c’est le cas en ce moment avec cette période de confinement. La communion de Désir ou Communion Spirituelle « consiste dans un ardent désir de recevoir Jésus et dans un sentiment affectueux comme si on l’avait reçu » (Saint Thomas d’Aquin).

Prière pour aider à vivre la communion spirituelle :
Seigneur Jésus, toi le Ressuscité, je crois que tu es réellement présent
dans le Très Saint Sacrement de l’Eucharistie.
Je crois que tu te donnes à ton Église et que tu veux te donner à moi
dans ce sacrement de ta vie livrée par amour.
Je crois que tu te tiens à ma porte et que tu frappes ;
et je sais que, si quelqu’un entend ta voix et ouvre sa porte,
tu entreras chez lui pour souper, toi près de lui, lui près de toi.
Tu connais le vrai désir que j’ai de te recevoir
pour que ma vie soit une véritable offrande pour ta gloire et le salut du monde.
Mais, puisque je ne peux pas te recevoir sacramentellement, maintenant,
viens spirituellement faire ta demeure en moi et me fortifier de ta présence.
Fais que jamais je ne sois séparé de toi et que, par toi,
je sois uni au Père et à mes frères, les hommes. Amen.
(Prière du P. François GOURDON, curé de la cathédrale, relayée par le site du diocèse)

Chant de communion : Prenez et mangez, ceci est mon corps 
https://www.youtube.com/watch?v=9xu...

Prenez et mangez, ceci est mon corps,
prenez et buvez, voici mon sang !
Ouvrez vos cœurs !
Vous ne serez plus jamais seuls :
Je vous donne ma vie.

Demeurez en moi, comme je demeure en vous.
Qui demeure en mon amour, celui-là portera du fruit.
Comme Dieu, mon Père, ainsi je vous ai aimés.
Gardez mes paroles, vous recevrez ma joie !

Je vous ai choisis pour que vous portiez du fruit.
Gardez mon commandement et vous demeurerez en moi.
Comme je vous aime, aimez-vous d’un seul Esprit.
Je vous donne ma vie : vous êtes mes amis !

Je vous enverrai l’Esprit Saint, le Paraclet.
Il vous conduira au Père et fera de vous des témoins.
Cherchez, vous trouverez, demandez, vous obtiendrez,
afin que le Père soit glorifié en vous !

4. Liturgie de l’envoi

Bénédiction finale :

Le Seigneur soit avec vous.
• Et avec votre esprit.
Que Dieu tout-puissant nous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint-Esprit.
• Amen.
Allez dans la paix du Christ.
• Nous rendons grâce à Dieu.

Envoi : Tournés vers l’avenir (K238) couplets 5-7
https://www.youtube.com/watch?v=iJ4...

TOURNES VERS L’AVENIR,
NOUS MARCHONS A TA LUMIERE,
FILS DU DIEU VIVANT.
TOURNES VERS L’AVENIR,
COMME UN PEUPLE
QUI ESPERE LE SOLEIL LEVANT !

Espérer la rencontre avec l’Autre, le passant qui dira : Lève-toi !
Tu connais la parole qui sauve, tu guéris maintenant par nos voix.

Espérer le grand vent de ton souffle, nous irons où l’Esprit conduira.
Toi, Seigneur, avec nous tu fais route, tous ensemble avançons sur tes pas !

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Informations - vie paroissiale
Information à retrouver sur le site de la paroisse : https://stgilles.diocese49.org/
Beaucoup d’informations également sur le site du diocèse : https://www.diocese49.org/

+ Ordination de Bruno : Bruno RAFFARA et Jean DINH VAN HOAN sont ordonnés prêtres ce dimanche 28 juin à la cathédrale. Nous les portons dans notre prière. Il sera possible de suivre en direct et en vidéo la célébration sur le site Internet du diocèse.
+ Eucharisties dominicales ouvertes à tous : Les messes ont lieu le samedi à 18h30, le dimanche à 10h30 à l’église St Gilles. Dès ce dimanche, en raison de l’ordination, et pendant juillet et Aout, il n’y aura pas de messe le dimanche soir.
+ Messes de semaine : depuis le lundi 1er juin dans l’église St Gilles (et pas dans la chapelle) tous les jours à 9h, même le jeudi.
Pour toutes les célébrations les consignes de sécurité suivantes devront être respectées :

  • Nombre maximum de participants : 120 personnes.
  • Respect des gestes-barrières
  • port du masque obligatoire dès 11 ans que chacun apporte.
  • mains désinfectées à l’entrée.
  • marquage des places dans l’église pour assurer la distanciation d’1mètre minimum.
  • les consignes complémentaires seront données en particulier pour la communion, la sortie.
    Les personnes vulnérables sont invitées à différer leur retour dans les assemblées. L’envoi numérique du déroulement de la liturgie dominicale sera maintenu.
    Ces consignes sont valables pour toutes célébrations à partir du 30 mai et jusqu’à nouvel ordre.
    Nous remercions tous ceux qui ont déjà participé ou se sont inscrits pour l’accueil, le nettoyage et l’animation des célébrations.
    Pour assurer l’ensemble des célébrations, il nous faudra tenir dans la durée, merci de donner vos disponibilités pour continuer à apporter votre aide pour les autres dimanches du mois de juin : Envoyez votre disponibilité par mail à stgillesavrille chez gmail.com ou par téléphone au 0674011303.
    + Permanences d’accueil : Elles ont lieu les mardi, mercredi, vendredi et samedi aux heures habituelles. Il est donc possible de téléphoner ou de passer au presbytère pour demander une intention de messe (18 €), ou pour inscrire un baptême ou prendre un temps de parole.

Email : accueil.stgilles chez free.fr ou stgillesavrille chez gmail.com
Site : https://stgilles.diocese49.org/