Les mouvements à Saint Gilles


Action Catholique spécialisée

L’ACI participe à la mission de l’Église en servant les hommes et la société. Elle le fait en créant les conditions (réunion d’équipe, rencontre d’équipes, relais, rassemblement…) où un partage de vie et une recherche sont rendus possibles et sont proposés dans une démarche de vérité et de gratuité. C’est un lieu d’écoute où l’on ne cherche ni à récupérer ni à convaincre l’autre ; c’est un lieu d’interpellation fraternelle, à la lumière des expériences des autres et de l’Évangile, sur nos manières de faire des choix et de vivre nos responsabilités.

Nous partageons nos vies de famille, de loisir, de quartier, de travail. Nous sommes engagés diversement avec d’autres dans des associations, des groupes, des organisations syndicales, des partis politiques pour construire une société plus juste et solidaire. Nous sommes croyants en Jésus-Christ, ou en questionnement. Nous voulons nourrir et vivre notre foi en paroles et en actes. Inspirés par l’Évangile, nous avons le parti pris d’espérance, nous voulons être des artisans de fraternité et de paix. Hommes et femmes de tous âges, ouvriers, employés, techniciens, cadres, demandeurs d’emploi ou retraités nous sommes du monde ouvrier ou en sommes solidaires.

Le CMR est un mouvement d’Église, une association d’éducation populaire qui fédère une centaine d’équipes en Maine et Loire. Quel est son projet ? Partir de la vie de chacun pour tisser des liens et donner du sens au regard de l’Évangile. Rencontres régulières en équipe, propositions de formation, journées de réflexion, un journal, une dimension nationale. Sur le secteur Angers Ouest deux équipes regroupant une vingtaine de personnes, de toutes catégories socioprofessionnelles, se retrouvent 1 fois par mois pour partager, échanger dans la confiance et le respect mutuel, afin de mettre en cohérence leurs valeurs et leurs actes.

L’objectif du MCR est de permettre aux retraités de tous les âges (hommes, femmes, en couples ou seuls) :
– de partager leurs expériences de vie

– d’approfondir leur foi en lien avec les problèmes de cet âge

– de prier ensemble en ce sens 

– de vivre une convivialité et un soutien mutuel ouverts aux personnes autour d’eux
Les rencontres sont mensuelles, d’octobre à juin avec rassemblement diocésain annuel.

La Mission de France est un diocèse de l’Église catholique, crée en 1941 à l’initiative du Cardinal Suhard pour « abattre le mur » qui sépare l’Église d’une partie de la société. Fidèles à cet esprit de rencontre et de dialogue avec ceux qui ne partagent pas notre foi, prêtres, laïcs et diacres forment la Communauté Mission de France. « Notre mission : Vivre l’Évangile au quotidien avec les hommes et les femmes d’aujourd’hui, au travail, dans les quartiers, les associations… Dans ces lieux, nous voulons vivre et prendre le temps nécessaire pour établir un dialogue vrai, convaincus que la foi ne peut être vécue et exprimée que dans des existences partagées avec tous, une écoute de tous, un dialogue avec tous, un service de tous. C’est au quotidien que nous vivons la mission, en fidélité à ce que le Christ nous révèle de l’homme et de Dieu. » L’équipe se réunit une fois par mois sur le secteur d’Angers-ouest. C’est un lieu de partage et de relecture au vécu de chacun mais aussi de prière commune et de convivialité.

Vie économique et professionnelle

Le MCC s’adresse à toute personne en responsabilité dans la société et
en recherche de l’approfondissement de sa foi pour mieux la vivre au sein de sa vie professionnelle, familiale, associative. Il permet de partager cette recherche en équipe avec le support d’un mouvement de 6000 membres ouvert sur le monde pour témoigner de l’Évangile au cœur des réalités économiques et sociales.

Divers

A la suite de Jésus-Christ et à l’école de St Ignace, chaque membre CVX cherche à unifier vie quotidienne et foi, trouver Dieu et servir les hommes dans ce monde.

Contacter les responsables


* Champs obligatoires

*
Votre message a bien été envoyé
Une erreur est survenue, veuillez réessayer.

Françoise BUSNEL – 02 41 87 64 52

L’association s’adresse à tout personnel de l’enseignement public, chrétien, soucieux d’échanger, de réfléchir, de partager avec d’autres de façon fraternelle et conviviale. Les thèmes de réflexion ont trait à l’éducation, l’enseignement, aux défis auxquels le monde actuel est confronté, aux questions de foi, de religion…
Plusieurs groupes existent dans l’agglomération angevine. (pour en savoir plus)

« A la suite de Jésus Christ, vivre l’évangile aujourd’hui, à la manière de François d’Assise, en étant inséré dans le monde »

Nous sommes une équipe de 7 personnes des paroisse St Gilles, St Lazare-St Nicolas, Ste Marie de Belle-Beille, en lien avec le service diocésain des vocations. Nous cherchons à mettre au cœur de nos pré-occupations le soucis des vocations. Comment dans notre vie quotidienne, mais aussi dans certaines occasions particulières, veillées, journées mondiales, récollections… rappeler que Le Seigneur appelle des ouvriers à sa moisson, et aider les personnes appelées à répondre à cet appel.

Solidarités

Le CCFD-TS regroupe 30 mouvements et services d’Église.
Il a pour mission de sensibiliser aux problèmes des peuples en difficultés et en voie de développement et de soutenir financièrement des actions à travers le monde.

Son but est d’apporter partout où le besoin s’en fait sentir, tout secours ou toute aide morale ou matérielle sans exclusion.
La délégation départementale comprend de nombreux services permettant aux bénévoles de choisir leurs actions selon leurs goûts et aptitudes.

Elle organise chaque année, en avril ou mai, le pèlerinage diocésain des malades.
Pendant 5 jours, pèlerins malades, handicapés, hospitaliers, hospitalières vivent en communion fraternelle un temps de prière, de partage et d’amour.
L’hospitalité rassemble des hommes et des femmes qui s’engagent à donner de leur temps à LOURDES régulièrement et à leurs frais, pour accueillir, accompagner et soulager ceux qui souffrent.
Après Lourdes, l’accompagnement se poursuit tout au long de l’année par des visites à domicile, des rencontres de secteur… Dans un esprit de fête et de partage.

Pastorale familiale

Les Équipes Notre Dame proposent aux couples chrétiens unis par le sacrement du mariage :

– un lieu privilégié pour vivre l’Évangile
– un moyen pour être heureux en couple et en famille

– un cheminement et une entraide entres couples


« Parce que nous sommes conscients de nos faiblesses mais aussi confiants dans la grâce de notre sacrement de mariage, confiants en l’efficacité de l’entraide fraternelle, et de la promesse du Christ de nous y aider, nous avons décidé de faire ÉQUIPE dans un mouvement qui nous accompagne. » (extrait de la charte des Équipes Notre-Dame)
Sous le regard de Dieu, les membres de l’équipe : prient, partagent un repas, mettent en commun leurs efforts de progression et les événements les plus marquants du mois, échangent sur un thème religieux sur lequel ils ont réfléchi pendant le mois.

Mouvement de la pastorale familiale, Vivre et Aimer organise des week-ends de communication. Que vous soyez en couple, en communauté, en Église, l’association Vivre et Aimer propose des week-ends adaptés à chacun, qui permettent de réfléchir à ses choix de vie, à sa relation à l’autre, de cheminer en couple, en communauté, en Église, de faire des choix pour mieux aimer au quotidien.

Communautés nouvelles

Le Chemin Neuf est une communauté nouvelle, née à Lyon en 1973, catholique à vocation œcuménique, charismatique et de spiritualité ignacienne. Elle est présente dans une vingtaine de pays. La communauté est présente dans plusieurs grands villes dont Angers depuis une vingtaine d’années. A compter de septembre 2008, les paroisses Sainte Madeleine/Saint Léonard ont été confiées par l’Évêque à la Communauté du Chemin Neuf. Les personnes engagées vivent des rencontres mensuelles de partage en « FRAT » : couples, jeunes, personnes séparées-divorcées, communion. Chaque semaine il est proposé de participer au Groupe de Prière le mardi soir.

Fondacio est une communauté internationale, reconnue par l’Église
catholique, rassemblant, dans un esprit œcuménique, des chrétiens qui désirent, à l’école de l’Évangile, se mettre au service du monde.
Fondacio propose aux jeunes, aux couples et familles, aux seniors, aux plus démunis, des temps de formation ou/et de réflexion adaptés, et anime, à travers le monde, des programmes de développements économiques et sociaux.

Dialogue

L’AJC œuvre pour que le dialogue, la compréhension et l’amitié s’installent
entre juifs et chrétiens et se substituent aux malentendus et à l’hostilité séculaires. Elle aide les chrétiens à découvrir la richesse et la profondeur des racines juives de la foi chrétienne : source de découvertes savoureuses pour la foi.

Dans son exhortation apostolique : la joie de l’Évangile, le Pape François, a tout spécialement consacré les paragraphes 247 à 249 aux relations avec le judaïsme


247. Un regard très spécial s’adresse au peuple juif, dont l’Alliance avec Dieu n’a jamais été révoquée, parce que « les dons et les appels de Dieu sont sans repentance » (Rm 11, 29). L’Église, qui partage avec le Judaïsme une part importante des Saintes Écritures, considère le peuple de l’Alliance et sa foi comme une racine sacrée de sa propre identité chrétienne (cf. Rm 11, 16-18). En tant que chrétiens, nous ne pouvons pas considérer le judaïsme comme une religion étrangère, ni classer les juifs parmi ceux qui sont appelés à laisser les idoles pour se convertir au vrai Dieu (cf. 1Th 1, 9). Nous croyons ensemble en l’unique Dieu qui agit dans l’histoire, et nous accueillons avec eux la commune Parole révélée.

248. Le dialogue et l’amitié avec les fils d’Israël font partie de la vie des disciples de Jésus. L’affection qui s’est développée nous porte à nous lamenter sincèrement et amèrement sur les terribles persécutions dont ils furent l’objet, en particulier celles qui impliquent ou ont impliqué des chrétiens.

249. Dieu continue à œuvrer dans le peuple de la première Alliance et fait naître des trésors de sagesse qui jaillissent de sa rencontre avec la Parole divine. Pour cela, l’Église aussi s’enrichit lorsqu’elle recueille les valeurs du Judaïsme. Même si certaines convictions chrétiennes sont inacceptables pour le Judaïsme, et l’Église ne peut pas cesser d’annoncer Jésus comme Seigneur et Messie, il existe une riche complémentarité qui nous permet de lire ensemble les textes de la Bible hébraïque et de nous aider mutuellement à approfondir les richesses de la Parole, de même qu’à partager beaucoup de convictions éthiques ainsi que la commune préoccupation pour la justice et le développement des peuples.